Après la rocade, les artisans du bâtiment devaient perturber le trafic en direction du centre-ville de Bordeaux depuis la sortie 12 (Pessac/Mérignac).

La Confédération de l'artisanat et des petites entreprises a réalisé une opération escargot sur la rocade de Bordeaux|| STEPHANE LARTIGUE
(STEPHANE LARTIGUE)

La Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) a organisé ce vendredi en fin de matinée, une opération escargotdans l'agglomération bordelaise.

Le cortège est parti depuis le siège de la Capeb à Bruges, près de Bordeaux-Lac. Environ 130 véhicules participaient à cette manifestation, le compteur bloqué à 20 km/h.

Vers 11h30, le cortège s'est engagé sur la rocade extérieure, entre le pont d'Aquitaine et la sortie 12, perturbant la circulation.

Une halte était prévue vers 12h30 à la Chambre des métiers et de l'artisanat, à Bordeaux. Une délégation devait être reçue en début d'après-midi à la préfecture.

Cette opération escargot s'inscrit dans le cadre d'un mouvement nationalLes artisans entendent notamment plaider contre la hausse de la TVA et pour des prêts "énergie". Selon la Capeb, dans le secteur du bâtiment en Gironde, 600 emplois auraient disparu depuis le début de l'année, 1 500 depuis la hausse de la TVA à 7%.

Principale revendication des artisans : une baisse de la TVA sur les travaux de rénovation. Ils souhaitent qu'elle passe de 7% à 5%. Ils dénoncent également la "concurrence déloyale" d' artisans venus d'Espagne ou du Portugal, et celle des auto-entrepreneurs. 

SOURCE : SUD OUEST